logo-impudentes

Association de prévention contre les violences sexistes et sexuelles

Ateliers "sexualité, vie affective et consentement"

Un autre objectif de l’association concerne la sensibilisation en dehors du contexte festif. Lutter contre ces violences nécessite de proposer des espaces de discussion et de réflexion dédiés à ces thématiques. Dans ce cadre, nous proposons des ateliers portant sur l’éducation à la sexualité à destination des collègien·nes, lycéen·nes, étudiant·es, services civique et usager·ères des structures jeunesse.

Notre association s'inscrit dans le courant de pensée de l'éducation populaire. Nous n'avons pas la prétention de détenir le savoir : chacun·e d’entre nous détient des savoirs multiples de par ses expériences. C'est à partir du partage de ces vécus et des différents avis que nous axons nos formations.

Concernant les ateliers « sexualité, vie affective et consentement » :

La loi de 2002 prévoit qu'entre la primaire et le collège, chaque élève doit se voir proposer trois interventions sur l'éducation à la sexualité par an :

« L'éducation à la sexualité contribue à la construction de la personne et à l'éducation du citoyen. À l'école, au collège et au lycée, elle vise à permettre aux élèves d'adopter des attitudes de responsabilité individuelle et sociale. L' école a, dans le cadre de sa mission éducative, une responsabilité propre vis à vis de la santé des élèves et de la préparation à leur future vie d'adulte. Son action est complémentaire du rôle premier joué par les familles dans la construction individuelle et sociale des enfants et des adolescents, dans l'apprentissage du "vivre ensemble". [...] L'éducation à la sexualité, composante du parcours éducatif de santé et de l'éducation du citoyen, y contribue de manière spécifique, en lien avec les enseignements. Elle est une démarche éducative qui concerne à la fois :

  • des questions de santé publique : grossesses précoces non désirées, infections sexuellement transmissibles, dont le VIH /sida ;

  • la construction des relations entre les filles et les garçons et la promotion d'une culture de l'égalité ;

  • des problématiques relatives aux violences sexuelles, à la pornographie ou encore à la lutte contre les préjugés sexistes ou homophobes. »

Nous souhaitons ainsi répondre à ce besoin des établissements scolaires, et par extension des structures jeunesse, tout en proposant d’aller plus loin que l’approche répandue et limitée aux « risques » et à la contraception.

Chaque atelier est unique : durée allouée à l'atelier, nombre de personnes, tranches d'âge, etc. Nos ateliers s'adaptent donc à ces contextes, et peuvent également être conçus en partenariat avec d'autres associations, collectifs, intervenant·es afin de croiser nos approches et nos thématiques.

Vous aimeriez faire intervenir les Impudentes le temps d'un atelier ? Contactez-nous pour plus d'informations !